Plantez votre pin Laricio de Corse

Aux Arbres Citoyens !

Commander en ligne

Le pin Laricio de Corse est un champion de la résistance climatique avec une grande capacité d’adaptation.  De la famille des Pins Noirs, il peut atteindre 50 mètres de hauteur soit la hauteur de l’arc de triomphe. Les plus majestueux pins Laricio en Corse peuvent absorber jusqu’à 50 tonnes de CO2 selon les chercheurs de l’INRA.

Le kit Laricio est un moyen facile de s’initier à la plantation de vos premiers arbres. Vous pourrez ensuite essayer avec d’autres variétés d’arbres pour contribuer à la biodiversité.  Le goutte-à-goutte solaire vous aidera à cultiver vos arbres ou à les bouturer.

Voici comment planter des poumons de planète:

Sa culture est facile a réussir à partir des 10 petites graines contenues dans le kit-Larico.  Les graines ont été récoltées en Corse sur les plus beaux pins Laricio par les experts de l’ONF.  Semez-les puis arrosez légèrement en surface 2 à 3 fois par semaine pour les faire germer sous une exposition lumineuse modérée. Les pousses sortent après 10 à 20 jours environ.

Le début de la croissance est très surprenant car le pin Laricio est plus petit qu’un brin d’herbe au départ.

Après la germination, mettez vos pins dans un pot individuel d’environ 25 cm de diamètre avec le goutte-à-goutte solaire et une bouteille de 500 ml ou regroupez 6 pins dans un pot collectif de 30 à 40 cm de diamètre autour d’une bouteille de 1 litre.

Une première petite touffe poussera très timidement la première année.

Arrosez-vos pins avec le goutte-à-goutte solaire environ deux fois par mois. Ce pin Laricio aime une bonne exposition solaire et s’adapte à des sols urbains très variés. Laissez vos pins à l’extérieur l’hiver pour qu’ils s’adaptent aux gels.

Il faut environ de 2 à 5 ans de croissance sur votre balcon ou dans votre jardin avant de les planter dans leur espace définitif.  Ils auront alors de 30 à 100 cm de haut.  Utilisez le Goutte-à-goutte solaire pour les premiers mois de transplantation.  Les premiers pins que nous avons plantés en 2006 font aujourd’hui plus de 8 mètres de hauteur. Ils grandiront encore de 50 à 80 cm par année pour embellir le cadre de vie.

#adopteunarbre

Le pin Laricio est particulièrement intéressant pour rétablir des espaces verts dans les zones urbaines ou agricoles dénudées. Il est résistant aux sécheresses, aux vents et aux froids jusqu’à -24°C . Le pin Laricio comme l’ensemble de la végétation stabilise le sol et filtre les eaux souterraines. Sous un boisé, la température caniculaire est atténuée naturellement ( et gratuitement :-)  par l’ombre des arbres. De plus, l’évaporation des plantes abaisse la température ressentie de quelques degrés comparativement aux sols artificialisés. Le pollen du pin Laricio ne crée pas d’allergie, ses cônes sont relativement petits.

Sa croissance majestueuse en hauteur laissera le sol disponible pour des aménagements publics ( bancs, parcs, composteurs etc) ou pour des cultures protégées en dessous.

Nous avons trouvé des centaines de Pins Laricio de Corse vieux de 250 ans à Annecy, à Genève, Lausanne, Zurich et les environs. A Paris, au Jardin des Plantes vous trouverez un Pin Laricio de 1774 planté avant la révolution.  Dans le Jardin de l’Europe à Annecy,  une vingtaines de ces grands pins ont été plantés vers 1865 lors du rattachement de la Savoie à la France.  A Lausanne et à Zurich, un pin Laricio accompagne les cathédrales.

Commander en ligne

En touffe ou mélangés à d’autres espèces d’arbres, vos grands pins contribuent à la réussite et à la stabilité de l’ensemble végétal de votre localité pour des centaines d’années.

Pour rétablir l’équilibre je vous propose de planter dans votre vie -> 5 gros arbres comme le pin Laricio, -> 5 arbres à fruits, -> 5 arbres à fleurs et aussi d’ajouter 5 m² cultivables par année avec vos déchets compostables.   Mission Possible car vous avez 10 doigts :-) et que notre espérance de vie dépasse souvent 80 ans.  Donc 400 m² cultivables de plus  près de votre habitation dans 80 ans et de gros arbres pour stabiliser le tout.

Cette action n’a pas pour objectif de « compenser » des émissions de CO2 liés à la surconsommation de carburant fossile. Les premières années, l’absorption de CO2 se compte en grammes, puis en Kg et cela peut donner 50 tonnes à la fin pour les plus gros mais après 300 ans.  Arrêtez vos moteurs, réfléchissez à vos besoins de déplacements ( > distances,  > vitesses, > poids transporté, > fréquence des déplacements).  Le but est surtout de réparer la surface végétale et  d’assurer un rééquilibrage à long terme des sols et de la photosynthèse.

Vidéo de la première campagne lancée à Annecy en 2005.

L’utilisation du goutte-à-goutte solaire peut éviter des échecs de plantations comme en Turquie.

Quelques exemplaires en milieux urbains :