Test en Suisse à Payerne

Une démonstration du syncronisme avec les besoins.

Communiqué de Presse Français

Communiqué de Presse Anglais

Reportage sur 8 Mont Blanc

Pour tester le goutte-à-goutte solaire Solar-Dripper et vérifier le synchronisme du débit avec les besoins de la plante nous avons effectué des tests en France à Annecy et au Canada.  Nos valeurs de besoins en eau provenaient des calculs d’évapotranspiration ET d’une station météo professionnelle Davis Vantage Pro 2 et d’une station météo WatchDog ET.  Ces valeurs d’évapotranspiration ET ont été calculées par la formule de Penman-Monteith à partir d’une équation  standardisée par la FAO

Avec les évolutions de nos techniques de mesures et pour diffuser nos résultats sans risque de contestations scientifiques nous cherchions un site indépendant pour refaire cette corrélation entre le débit du goutte à goutte solaire Solar-Dripper et les besoins en eau ET.

La station météo Suisse de Payerne est équipée d’un lysimètre de précision pour étudier les besoins en eau.  La mesure de l’évapotranspiration en mm / heure est effectuée par des balances de précision dans le sol. C’est l’instrument de mesure directe le plus précis pour effectuer cette mesure agronomique.

Les responsables locaux de la station Météo Suisse de Payerne et de l’Institut Fédéral Suisse de Technologie de Zürich ont accepté de participer à l’expérience en nous fournissant les données horaires de leur lysimètre et les mesures météo très précises de la station Météo Suisse de Payerne.

Nous avons été autorisés à disposer un banc d’essai à quelques mètres du lysimètre afin d’effectuer nos relevés d’écoulement en eau. Les mesures d’écoulement ont été faites à partir des images de 5 caméras automatiques disposées autour du banc d’essai.  Ces caméras prennent une image par 15 minutes.  Le débit du Solar-Dripper est calculé à partir des différences de lecture de niveau sur les graduations imprimées.

Exemple de lecture de niveau sur les bouteilles de test:

Selon notre modèle d’écoulement, le taux d’écoulement exprimé en % de l’air captif dans la bouteille s’approche nettement de la courbe d’évapotranspiration ( ET = mesure du besoin en eau). Les données ont été traitées avec un tableur pour tracer les courbes d’écoulement et de besoins en eau sur un même graphique.

Voici les résultats du premier test entre le 16 et le 20 août 2018:

Nous avons continué nos essais jusqu’au 30 août 2018 afin de traverser des épisodes très ensoleillé et des épisodes pluvieux.  La corrélation est toujours bonne comme les résultats effectués en France à Annecy.

Lors d’un dernier essai, nous avons aussi testé 4 diffuseurs poreux pour comparer leur courbe d’écoulement à celui du Solar-Dripper.  Les systèmes poreux en céramique ont un débit d’arrosage décroissant qui n’est pas lié aux besoins de la plantes.  Lors de la première journée très nuageuse avec un faible besoin en eau, l’écoulement des systèmes poreux ( courbe noire) était maximum ce qui est à l’opposé des besoins de la plante.

La courbe rouge représente les besoins en eau mesurés par le lysimètre de Payerne, le courbe en noir le débit des systèmes poreux et la courbe en bleu le débit du goutte à goutte solaire Solar-Dripper.

Cette nouvelle technologie synchronise NATURELLEMENT le débit sans faire intervenir de capteur électrique ou de sonde d’humidité qui coûtent de 50 à 300 €. Pour quelques euros, le goutte à goutte solaire fait un ajustement intégré automatique.

© Robert Cossette 2018

Nous devons un grand remerciement à la station Météo Suisse de Payerne et à l’Institut Féderal Suisse de Technologie (ETH ) de Zürich pour nous avoir permis de réaliser cette expérience et d’avoir partagé leurs mesures d’évapotranspiration.

En plus la Suisse est magnifique à visiter et le camping de Payerne juste à côté est très accueillant. Les Lacs de Morat, de Neuchâtel, de Schiffenen et de la Gruyère sont à 30 minutes de route pour une croisière dans la nature.

Test en direct à Payerne

Tests scientifiques de la modulation climatique Solar-Dripper

Les premiers test d’homogénéité d’écoulement réalisés en 2010 avec le goutte-à-goutte solaire. Le produit était vendu sous la marque ORIAZ ®.   Nos bancs d’essai ont donné des valeurs de CV de 1.92 % pour le test daté d’octobre 2010.  Des résultats de 2 % sont communs lorsque les tests sont bien contrôlés.

Cette révolution de l’arrosage goutte-à-goutte avec une courbe d’écoulement modulé par le soleil est unique au Solar-Dripper ®